Contrôleur de gestion, le coach DE l’entreprise !

Please follow and like us:
Facebook
Google+
https://equinoxegfi.com/controleur-de-gestion-coach-entreprise/
LINKEDIN
Bien entendu, le contrôleur de gestion diffère du coach d’entreprise, toutefois c’est un coach DE l’entreprise. En effet, un coach professionnel cherche à développer les performances d’un salarié ou d’un chef d’entreprise pour atteindre leurs objectifs. Alors que le contrôleur de gestion recherche la performance de l’entreprise. Force est de constater des  similitudes entre ces deux professions. Certes, le contrôleur de gestion se focalise sur les résultats mais la dimension humaine est liée. Cela prend tout son sens dans la conduite du changement, dont le contrôleur de gestion est un acteur important.

Coaching et contrôle de gestion

 

Coach et contrôleur de gestion un objectif commun : la performance

Le coach d’entreprise et le contrôleur de gestion ont le même objectif, qui est la performance. Le coach se focalise sur l’individu. En effet, il va travailler avec le salarié et/ou le chef d’entreprise pour qu’ils s’améliorent et obtiennent de meilleures résultats. L’organisation en bénéficie dans un second temps.

Alors que le contrôleur de gestion va se concentrer sur les points d’amélioration de l’organisation. Puis dans un second temps, il va jouer le rôle de conseil. Pour ce faire, il met en avant les dysfonctionnements et propose un plan d’ actions.

Coach et contrôleur de gestion  : une méthodologie commune

Les méthodes de coaching professionnel consiste à éclaircir la situation du salarié ou chef d’entreprise, en clarifiant leurs attentes et objectifs. A partir de la situation, le coach va élaborer un plan d’action avec les clients (salariés et ou entrepreneurs), le mettre en place, l’évaluer et l’ajuster.

Il s’agit en faite de la méthode de gestion appelée PDCA (Plan Do Check Act). Elle permet de mettre en place le processus d’amélioration continue. Cette méthode est la base du contrôle de gestion, notamment pour s’assurer de la réalisation des objectifs budgétaires. Elle repose sur les quatre étapes que sont :

  • Plan : définir un plan d’actions ;
  • Do : faire, ou encore la réalisation des actions ;
  • Check : contrôler le résultat obtenu des actions entreprises ;
  • Act : ajuster les actions ou apporter des actions correctives.

L’apport des outils du coaching pour le contrôleur de gestion

Pour le contrôleur de gestion la communication et le relationnel sont très importants pour accompagner les responsables opérationnels et dirigeants. En effet, le contrôleur de gestion doit faire accepter la fonction, les outils de reporting et procédures. De plus, il doit s’assurer de la mise en application des décisions des dirigeants notamment les objectifs budgétaires. Il doit par conséquent établir une relation de confiance avec les collaborateurs, communiquer efficacement, apprendre à « apprendre à réussir » (co-créer des opportunités de réussites pour atteindre des objectifs).

Or, Le coaching est riche d’outils facilitant la communication et la gestion des relations. Personnellement, j’utilise quelques méthodes qui s’avèrent extrêmement utiles. Les plus communes sont  :

  • L’analyse transactionnelle basée sur l’adoption de la communication en fonction de son interlocuteur;
  • La programmation neurolinguistique permettant au coach d’agir sur les comportements au moyen du langage ;
  • La systémique s’intéresse au contexte relationnel dans lequel le salarié interagit;
  • La gestion des conflits par la Communication Non Violente créée par Marshall B. ROSENBERG.

 

Au côté des dirigeants et des responsables opérationnels pour « COACHER » la performance de l’entreprise

Un coach aux multiples compétences

Le contrôleur de gestion collecte, traite et communique des informations pour coordonner les activités de l’entreprise. Sa fonction est d’assurer la performance de l’organisation en accord avec les stratégies approuvées par les administrateurs. Il participe à l’élaboration des budgets, à la réalisation des tableaux de bord, à la mise ne place des procédures, etc. C’est un fonction transversale qui implique de maîtriser des connaissances en finance, gestion, comptabilité, système d’informations, contrôle de risques, etc. Il doit connaître l’activité de l’entreprise. Il a donc un vision globale et transversale de la société.

Garant des règles de bonne gestion

Le contrôleur de gestion est un acteur incontournable de l’application des règles de bonne gestion dans l’entreprise. En effet, pour assurer la performance de l’organisation, il doit veiller au respect de ces règles. Pour ce faire, il doit être un bon pédagogue pour les expliquer et souligner les conséquences négatives sur l’organisation. De plus, les reporting et tableaux de bord élaborés par le contrôleur facilitent la prise de décisions importantes par les administrateurs et la mise en place de solutions adéquates. Le contrôleur, de par la complexité et la rigueur de son métier, devient le copilote des responsables et dirigeants.

Un coach financier

À la fois conseiller et superviseur, le contrôleur de gestion occupe une place prépondérante dans la gestion d’une entreprise. Il se charge de la mise en place et du fonctionnement des services administratifs et financiers ainsi que du contrôle interne. Le contrôle de gestion s’assure de la crédibilité et de la conformité des archives, des pièces comptables, des comptes, et du respect des procédures. Il élabore, exécute et propose des outils de suivi budgétaire. En fonction de l’entreprise,  il élabore par ailleurs les rapports financiers de l’entreprise. Dans certaines structures telles que les organisations internationales, il est également chargé de la gestion et du suivi des financements et de la communication avec les établissements financiers.

Le contrôleur de gestion sociale un coach des ressources humaines

C’est un poste en pleine expansion sur le marché de l’emploi. Le contrôleur de gestion sociale analyse l’évolution la masse salariale. Il met en exergue l’efficacité de la gestion des ressources humaines en évaluant la productivité, la motivation, la formation, le vieillissement des équipes, etc. De plus, il établit des indicateurs dans des documents obligatoires, comme le bilan social. Il facilite la négociation avec les partenaires sociaux en évaluant les impacts financiers et sur le climat social des propositions.

Si vous souhaitez plus d’informations sur le rôle de contrôleur de gestion sociale, je vous invite à consulter un article que j’ai déjà rédigé. Il s’intitule : Contrôleur de gestion sociale partenaire de la politique RH. 

 

En  conclusion

Le contrôleur de gestion est un acteur important de l’organisation, dont les missions sont d’alerter sur les dysfonctionnements, ainsi que d’améliorer la performance d’une entreprise. Tout comme un coach, il analyse la situation de la société. Puis, il participe à la mise place de plans d’actions et à leurs ajustements. L’efficacité de ses actions dépend de sa capacité à adapter sa communication et de son intelligence relationnelle. L’atteinte des objectifs repose sur la richesse de ses connaissances. L’utilisation d’outils de coaching peuvent lui permettre d’accroître la relation de confiance avec les collaborateurs et surtout apprendre » à apprendre à réussir ». Pour ce faire, il doit co-créer des opportunités de réussites pour atteindre des objectifs.

Please follow and like us:
Facebook
Google+
https://equinoxegfi.com/controleur-de-gestion-coach-entreprise/
LINKEDIN