La gestion de l’information et le pilotage d’entreprise

La gestion de l’information se traduit par des actions de recensement, de traitement (analyse), de stockage et enfin de diffusion auprès de l’audience requise.

L’information est un contenu de nature physique (courrier ou autre), ou numérique. Elle peut être structurée ou non. De plus, la source est interne ou externe à l’entreprise (exemple : marché de l’entreprise, la concurrence, national….).

Quels sont les enjeux pour l’entreprise ?

Les enjeux sont variés selon la nature de l’information, qui peut être économique, financière, juridique, sociale, environnementale et autres. De plus, la gestion d’information peut répondre à des objectifs obligatoires, fonctionnels ou stratégiques.

Toutefois, les premiers enjeux sont le développement et la pérennité de l’entreprise. Néanmoins, Il convient d’être vigilant, car trop d’information produit les effets inverses. Par conséquent, il est important de poser un cadre itératif visant à structurer le besoin de données.

Or, dans la majorité des cas, les entreprises ont des stocks dont le volume varie d’une période sur l’autre. En effet, les stocks permettent de faire face aux aléas et de réduire le coût livraison et de rupture. De plus, ils permettent aux entreprises d’adapter l’approvisionnement ou la production aux rythmes de la demande. Le tout est une question de curseur, c’est-à-dire de définir le niveau de stocks acceptable pour l’entreprise. Pour ce faire, il convient de comparer le coût du stockage et le coûts de la rupture de stocks pour définir et arbitrer un stock de sécurité.

La gestion de l’information et le pilotage d’entreprise

L’information est essentielle au processus de prise de décisions aux niveaux stratégique et opérationnel. En effet au niveau managériale, elle permet de : coordonner les équipes, faire adhérer collaborateurs et favoriser l’adaptation.

De plus, la maîtrise est source d’innovation. Elle permet également de comprendre son environnement et donc d’anticiper les difficultés.

Quelle est la difficulté de la démarche de gestion de données ?

La croissance exponentielle de contenus d’entreprise est une entrave à la prise de décision, plus qu’une force. En effet, cela ne contribue pas à optimiser les choix. De plus, l’environnement de l’entreprise change rapidement, tout comme ses besoins d’information.

Comment transformer l’information en avantage compétitif ?

La méthode consiste à :

  • Identifier les besoins en information aux niveaux opérationnel et stratégique. En effet, les acteurs de l’entreprise doivent recenser les informations dont ils ont besoin pour piloter leur activité ;
  • Réfléchir sur les ressources à mettre en place pour récupérer et analyser les données ;
  • Mettre en place un système de veille informationnelle, c’est-à dire une stratégie pour rester informé, en y passant le moins de temps possible. Or, ce principe s’appuie sur l’intégration d’un processus de signalement automatisé. Je vous conseille de lire l’article complet sur le sujet, qui est intitulé « Quelles méthodes et outils pour organiser sa veille informationnelle digitale ? » ;
  • Favoriser la communication pertinente, c’est-à-dire transmettre le niveau d’information suffisant et utile selon les fonctions des collaborateurs et leurs missions.
  • Recenser les dysfonctionnements pour favoriser l’apprentissage.

Le rôle du contrôleur de gestion et l’information

Le contrôle de gestion joue un rôle très important dans la collecte et la transmission d’information pour aider à la prise de décision. Ce rôle est renforcé, s’il a la possibilité d’avoir une vision transversale de l’entreprise.

Il recense les données auprès des services (commercial, production, ressources humaines). De plus, il a une bonne connaissance de l’information financière et économique.

Vous souhaitez des informations ?

Contactez-nous.